Le projet de création de la Caisse de Dépôts et Consignations (CDC) a obtenu, ce mardi 22 mai, l’aval de la commission des affaires économique et financières de l’assemblée nationale, après celui du gouvernement en janvier dernier. Une nouvelle étape qui ouvre la voie à son adoption en session plénière du parlement, le dernier verrou avant son lancement.

Le projet présenté hier aux députés par Adama Koné, le ministre en charge de l’Economie et des Finances, vise à permettre à l’Etat ivoirien de disposer plus confortablement de ressources financières de long terme en vue de ses investissements dans les secteurs stratégiques, mais également appuyer le développement des PME locales.

En l’occurrence, selon le ministre, la CDC va porter les ambitions du pays notamment en matière d’économie verte et de transition énergétique à l’image de la CDG (Caisse de Dépôt et de Gestion), sa consœur marocaine, dont elle s’est en partie inspirée.

Les études d’opérationnalisation ont montré que sur les 8 premières années, la Caisse va générer « 812 milliards FCFA », soit 1,24 milliard d’euros, de ressources, et elle devrait être excédentaire « dès sa troisième année d’exercice », a indiqué Adama Koné

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de