Un investissement sur fonds propres qui concerne l’extension du réseau dans une quarantaine de quartiers des villes de Yaoundé et Douala

Sur fonds propres, la Cameroon water utilities corporation (Camwater)  va procéder à l’extension de son réseau à Douala et Yaoundé. C’est en fait 400 000 personnes vivant dans les quartiers des deux grandes villes camerounaises qui sont heureuses après cette annonce. D’ailleurs, certains ont exprimé leur joie d’avoir la possibilité d’accéder au précieux liquide. Le cas de Jacques Ekwédi, habitant du quartier Diboum 2 à Douala qui dit qu’ « après tant d’années de souffrance, nous auront enfin de l’eau et nos vies vont changer ». La même satisfaction pour Mbouma Claude du quartier Ekounou à Yaoundé qui reconnait que la réalisation de ce projet aura des effets bénéfiques pour les populations quand il dit : « Nous allons avoir moins de maladies hydriques chez nos enfants ».

Il faut dire que les projets d’extension en question ont fait l’objet des appels d’offres n°002/Aono/Camwater/Dg/Cipm/2019 pour la ville de Douala et n°003/Aono/Camwater/Dg/Cipm/2019 pour ce qui concerne la ville de Yaoundé. Selon les communiqués signés du directeur général de la Camwater, les entreprises adjudicataires ont six mois pour livrer ces travaux. A Yaoundé, les quartiers concernés sont : Gp Ekounou, Mendong derrière le camp sic face Eglise Evangélique du Cameroun, Mvan clinique, Nkolfoulou St Jean de Dieu, Nsimeyong3 rond point Damase, Odza borne 12, Odza Koweit, Odza petit marché, Odza borne 12 M. Bikele, Simbock3 lampadaire, Nkolmesseng Mome Belinga, Emana rails Berlin, Mbog Abang, Carrefour Meec-Tsimi et Carrière. A Douala, ce sont les quartiers Bepele, Ndogpassi2, Diboum, Ndogpassi centre d’état civil, collège privé Kamhoua, Socarto, Bonaberie derrière Fermencam, Newtown aéroprt, Logbessou bloc Doumbé et Mbanga Yassa.

En effet, ces deux nouvelles extensions s’inscrivent dans la dynamique enclenchée par le top management de la Camwater qui a placé au centre de ses préoccupations, la fourniture de l’eau potable aux populations dans des zones urbaines et péri urbaines. C’est dans ce sillage que l’entreprise veut réhabiliter son réseau dans plus de dix quartiers à Yaoundé et Douala. Idem pour les localités de Mbanga et Melong, Ngaoundéré, Bertoua, Edéa et Mbalmayo. Lors de sa récente visite à Bafoussam, Gervais Bolenga, le directeur général de la Camwater a noté avec satisfaction la mise en service  de la station de la Metché2 qui produit 12 000 m3 par jour.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de