La championne du centre a été élue lors de la finale nationale qui a opposé 08 candidates en lisse en novembre dernier.

Quand la beauté se joint à la santé corporelle, des salves d’applaudissements se mêlent à des ustensiles de cuisine qui sont portés en fanfares, pour acclamer Mélissa Atchom élue Miss Santé 2018. Il est 2h24 lorsque le journaliste Hervé Perkin’s Moukouri, porte parle du jury du Comité Miss Santé Cameroun (Comisa), proclame le verdict qui la magnifie. Devant un parterre d’invités venus des trois aires du triangle national, l’élue du jour a brillé par sa beauté physique et la pertinence de sa prestation. Pour Armand Happi, président du collectif du jury, la candidate de la région du centre au-delà des défilés avait un projet social original, cadré sur l’amélioration des conditions de prise en charge des patients dans les formations sanitaires au Cameroun. C’est donc avec une moyenne de 23,37 sur 30 points qu’elle a arraché la couronne disputée par 7 autres candidates. Parmi elles, Maguy E. qui s’en est sortie 1ere dauphine avec un résultat de 19,62 devant Sorelle Verdiane Koss, 2ème dauphine ayant totalisée 18,68 points ainsi que le plus grand nombre de supporters.

En plus de sa couronne, Mélissa Atchom vainqueur de la 2ème édition a reçu un chèque de 800.000 frs et un bon d’achats de 250.000 frs. Originaire du Mbam et Inoubou, l’étudiante en 3eme année filière gestion, garde bien en poche ses 22 ans d’âge. Promue ambassadrice de la santé nationale, elle nous a confié en back-office que l’aventure n’a pas été un long fleuve tranquille et qu’elle s’étendra. Sur le podium d’honneur, en appelant les malheureuses finalistes au fair-play, Patrice Makembe promoteur de l’évènement a déclaré : « La santé c’est le bien-être et le bien-être c’est la femme ». Selon Adela Bikim, artiste musicienne par ailleurs marraine de la 2ème édition, il a été question en organisant cet évènement de lancer un appel à l’amour de la patrie. L’occasion a également permis de découvrir de nouveaux talents notamment dans la musique entre autres Tina Roy et le groupe Bdz qui ont presté sur scène. A ce titre, la rencontré a indiqué le trait d’union qui cohabite entre la santé et la culture dans notre pays.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de