En prélude à la journée mondiale de la Santé qui a été  célébrée hier, 07 avril prochain, le Comité international de la Croix-Rouge (Cicr), a affirmé répondre aux urgences humanitaires dans la région de l’extrême-nord du Cameroun. En effet, cet organisme humanitaire qui promeut le droit humanitaire et subvient aux besoins essentiels des déplacés de guerre et des résidents, travaille en synergie avec le Ministère de la Santé.

Au cours d’un point de presse donné par le 05 Avril dernier dans les locaux du Cicr, sis au quartier Bastos, Markus Brudermann, chef de la délégation régionale du Cicr pour l’Afrique Centrale a  déclaré que « le Cicr ne vient pas remplacer le ministère de la Santé ou le gouvernement, il vient en appui et donne son expertise lorsqu’il y a excédent des malades victimes de manque de soins ».

Etabli au Cameroun depuis 1992, le comité international de la Croix-Rouge (Cicr), facilite l’accès aux soins de Santé notamment dans les régions septentrionales de Cameroun. De Janvier en Décembre 2017, 9784 consultations curatives ont été effectuées dans les centres de santé intégrés de Maltam, Makary et Ngouma, assurant ainsi à des personnes vulnérables de bénéficier de soins gratuits et de qualité.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de