La BEAC qui en avait fait l’annonce a déclaré que c’est en vue pallier la pénurie qui sévit dans la sous-région notamment au Cameroun, socle de son économie.

Suite à de nombreuses plaintes enregistrées, le gouverneur de la BEAC a fait la promesse de nouvelles pièces de monnaie pour mettre un terme à la rareté observée par les commerçants et usagers. Dans sa déclaration lors du 4ème comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, Abbas Tolli s’est indigné de ce que certaines entreprises transfèrent des pièces de monnaie et les exportent dans le même temps.

C’est dans ce sillage que la BEAC de concert avec les pays membres de la communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) opère plusieurs enquêtes qui vont permettre de circonscrire le phénomène et d’en dégager les solutions en la matière, au regard des circuits. Selon Dieudonné Evou Mekou, vice-gouverneur de l’instance, les livraisons de ses nouvelles pièces de monnaie sont prévues au mois de novembre prochain. Il se veut rassurant auprès des opérateurs économiques soucieux de la question qui prend de l’ampleur.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de