Ces fonds qui seront conjointement fournis par l’Etat et la banque mondiale serviront à l’aménagement de la métropole économique.

Améliorer la circulation des personnes et des biens à Douala, tel est le but du projet de relooking de cette ville. Et pour ce faire, la construction de nouvelles infrastructures routières D’après la communauté urbaine de Douala, les quelques 128 milliards alloués à l’aménagement de la métropole économique serviront au financement du projet de développement des villes inclusives et résilientes. C’est dans ce sillage que Celestine Ketcha Courtes ministre de l’habitat et du développement urbain, a signé un accord avec Elisabeth Huybens directrice des opérations de la banque mondiale pour le Cameroun.

Selon Dr. Fritz Ntone Ntone, délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, cette opération de désengorgement de la cité économique va inclure des zones réputées qui freinent la mobilité urbaine entre autre Ndokoti et le rond-point Deido. Un autre pas sera enclenché dans l’aménagement des drains au sein de cette ville cosmopolite et socle de la sous-région CEMAC.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de