Dans son ouvrage, le professeur examine les contours de cette question qui n’est pas sans conséquences.

« Harcèlement sexuel et déontologie en milieu universitaire », c’est l’intitulé de l’essai commis par Jean Emmanuel Pondi en 2011. En 71 pages, l’universitaire présente la réalité de ce fléau qui impacte à la fois la vie des coupables et celles des victimes. Dans son recueil, au moyen des témoignages divers, l’internationaliste adresse à ses lecteurs une analyse importante sur le harcèlement sexuel et ses revers en milieu universitaire de manière singulière. Face à la gravité de la situation, le professeur Jean Emmanuel Pondi émet des propositions pour en découdre entre autres la révision du quotient enseignant-étudiant, élément qui serait facteur des cas souvent enregistrés.

Celui qui est par ailleurs vice-recteur de l’Université de Yaoundé 1, a fait appel à la collaboration du professeur Marceline Nnomo pour la préface en sa qualité d’inspecteur général des affaires académiques au ministère de l’enseignement supérieur. Cette énième publication de Jean Emmanuel Pondi est parue en 2011 aux éditions Clé, deux ans seulement après « Barack Obama : De l’interrogation à l’admiration ».

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de