Les activités de l’édition 2019 marquant les festivités de cette grand’messe en prélude à la fête du 20 mai ont eu leur apothéose ce dimanche 19 mai.

Célébrer le vivre ensemble, c’était le leitmotiv du village de l’unité et de l’intégration nationales, édition 2019. Comme à l’accoutumée, l’évènement rassemble fils et filles de la nation autour de plusieurs activités. Cette année au palais polyvalent des sports de Yaoundé, site mythique qui a accueilli en son sein l’évènement, les citoyens issus de diverses régions du Cameroun ont fait le déplacement pour concrétiser l’unité dans la diversité. Nicole Eyenga s’est dit « satisfaite » d’avoir fait « une sortie justifiée ». Du 15 au 19 mai, il a été question de se retrouver autour des différentes foires organisées pour la circonstance. Un accent grave a été mis sur le socio-culturel, ceci a consisté à promouvoir la production locale et les services civiques à travers divers ateliers. En ce sens que les visiteurs qui accouraient vers les stands ont été servi. Ils ont trouvé leur compte au regard de la multiplicité des offres qui se présentaient entre autres produits d’esthétique naturels, arts et ornements traditionnels.

Un moment riche en sons et en couleurs, puisque la galette musicale de haute facture comportait essentiellement tous les rythmes du terroir, avec un orchestre doté de trois belles voix représentant le vert, le rouge et le jaune du drapeau national. Afin de savourer ces instants assez alléchants, le public avait l’embarras du choix pour se restaurer car le menu de la foire gastronomique était bien à la mesurée à la taille des attentes à l’instar des mets de chaque ethnie. S’il fallait s’abreuver, il y’avait du bon vin de raphia. Le fameux matango et le foléré étaient sur les comptoirs pour étancher la soif due à l’ambiance phénoménale. Tout ceci a un prix raisonnable dans le souci d’inclure toutes les couches et donc toutes les bourses. Y compris, certains étrangers comme Serges Vallo et Olivier Mbora, respectivement centrafricain et tchadien. Ce boulevard de l’intégration nationale et sous régionale s’est refermé à 00H le dimanche 19 mai. Le village de l’unité de la nation d’Afrique, le Cameroun.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de