Leur financement n’apportera rien e en matière de création de richesse, encore moins dans l’amélioration du quotidien des populations.

D’après une évaluation de mai 2018 du Programme d’investissement prioritaire et des Cadres de dépenses à moyen terme du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire(Minepat), sur 4 547 projets ou activités programmés en 2018, l’on a noté un taux global de maturité de 55,55%. C’est dire que seuls environ 2 500 projets sont considérés comme matures dans la programmation budgétaire 2018. Le reste des 2 000 projets sont immatures. En clair, les 1 292 milliards de francs Cfa tirés des 4 513,5 milliards consacrés à l’investissement en 2018ne serviront à rien. Soit 45% des projets. On parle alors de l’obsolescence du guide de planification utilisé au Minepat. Selon Isaac Tamba, le directeur général de l’Economie et de la Programmation des investissements publics au Minepat, « La première version du guide date de 2010. Il y a eu une première actualisation en 2014. Cette année, nous avons de nouveau actualisé ce guide pour tenir compte des évolutions intervenues depuis 2014 ».

Parlant des évolutions, l’on peut citer la prise en compte des questions d’indemnisation, de déclaration d’utilité publique. En somme,  il s’agit des « questions institutionnelles qui n’étaient pas pris en compte dans les précédents guides de maturation des projets ». Il faut préciser que dans ce guide de maturation des projets d’investissement public, il été associé un guide d’évaluation socio-économique. Le guide d’évaluation socio-économique permettra de veiller dès le départ à évaluer les impacts socio-économiques potentiels des projets d’investissement public avant de se prononcer sur leur faisabilité. A l’heure ou le Cameroun connait un contexte économique et financier contraignant depuis la baisse des cours de pétrole de 2014 et sa mise sous- programme Fmi 2017-2019, Isaac Tamba est conscient qu’ils ont l’obligation de proposer des projets dont l’impact socio-économique garantie la viabilité à long terme desdits projets.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de