Ceci s’inscrit dans le cadre des engagements pris par le FMI auprès de son partenaire financier FMI. Il s’agit entre autres de renforcer la compétitivité de l’économie et élargir la protection sociale afin de réduire la vulnérabilité des populations fragiles.

Selon la loi de finances 2019, le Cameroun devrait rassembler au courant de cet exercice une somme de plus de 300 milliards de FCFA. A ce titre, un appui budgétaire de 45 milliards FCFA vient d’être émis par le fonds monétaire international. La somme aura pour objectif le renforcement de la crédibilité du Cameroun auprès de partenaires. Cet autre décaissement s’inscrit dans le cadre du programme économique et financier grâce à la facilité élargie du crédit depuis deux ans déjà. Au terme de ce programme qui prend fin d’ici décembre 2019, le Cameroun aura été soutenu à hauteur de près de 1500 milliards FCFA, une somme provenant de ses partenaires techniques et financiers. Citons entre autre le FMI, la banque mondiale, la banque africaine de développement.

A ceux-ci s’ajoute l’agence française de développement dans le cadre de la coopération Cameroun-UE. En outre, le gouvernement a engagé une panoplie d’actions que sont la formation des juges à la résolution des conflits bancaires, le Coppe (opération de comptage physique des personnels de l’État, ndlr). Ajoutons à cela par exemple, la publication de la circulaire conditionnant le dédouanement des marchandises à l’existence des contribuables professionnels dans le fichier actif de la direction générale des impôts.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de