D’après certains spécialistes en la matière, ce marché est en chemin vers son paroxysme et permet cependant, la facilitation des échanges de monnaie.

Il existe plusieurs unités qui rendent le service du transfert d’argent entre particuliers ou entre nations. Cette activité proposée par Express Union, Emi money, Express Exchange, Money gram et bien d’autres, facilite les échanges de monnaie. Ces agences ont vu le jour au Cameroun à la faveur de la suspension des contrôles d’échanges, bien après les périodes d’ajustement structurel. Dans ce marché, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition au cours des dernières années, il s’agit des opérateurs de téléphonie mobiles entre autres Mobile Money et Orange Money. Cette migration dans ce secteur facilite davantage la circulation monétaire à l’intérieur du pays et favorise ainsi la monétisation de l’économie, qui induit la liquidité des fonds.

Seulement, aujourd’hui plus qu’hier, ces opérateurs sont très concurrents entre eux-mêmes même si le phénomène en appelle à l’intensification des relations commerciales. Ces services au même titre que les banques devraient rapporter de l’argent à l’Etat au moyen des impôts que paient toutes ces unités diversifiées. Dans cette approche, le service du transfert d’argent contribue à alimenter l’économie nationale, de même que les autres services qui existent y contribuent également.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de