Au moins cinq personnes ont été tuées jeudi dans une fusillade survenue dans les locaux du journal Capital Gazette à Annapolis, dans le Maryland aux Etats-Unis. Le suspect est actuellement interrogé par la police du comté.

« Il y a cinq morts à notre connaissance. Il y a d’autres personnes qui sont gravemenet blessés », a indiqué à la presse Bill Krampf, le chef par intérim de la police locale. Un suspect a été arrêté et est actuellement interrogé par la police, a précisé de son côté Steven R. Schuh, un responsable du comté d’Anne Arundel, à une heure de route de la capitale fédérale Washington.

Cet individu qui a ouvert le feu dans la salle de rédaction du quotidien d’Annapolis Capital Gazette, serait un homme blanc âgé d’une vingtaine d’années, selon la chaîne de télévision CBS. Ses motivations sont pour l’instant inconnues.

D’après le Baltimore Sun, propriétaire du Capital Gazette depuis 2014, la fusillade a éclaté à 14h40 locales. Selon les autorités, un suspect a été appréhendé. il est actuellement interogé par les forces de l’ordre.

Trump tenu informé

Phil Davis, qui se présente comme un journaliste du Capital Gazette spécialisé dans les affaires de police et de justice, a écrit sur Twitter qu’un individu seul avait « tiré sur plusieurs personnes dans (son) bureau, dont certaines sont mortes ».

La Maison Blanche a fait savoir que le président américain Donald Trump avait été informé de la situation à Annapolis. « Nos pensées et nos prières accompagnent ceux qui ont été touchés », a déclaré, en reprenant la formule d’usage, Lindsay Walters, l’une des porte-parole de l’exécutif américain.

Harry Logan, le gouverneur du Maryland, a réagi en se disant « totalement dévasté par cette tragédie ». « Nous avons connu une terrible fusillade ici cet après-midi », a déclaré à la presse Steve Schuhn, responsable du comté d’Anne Arundel

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de