Au Cameroun, cette pratique d’enfantement en voie de vulgarisation n’est plus à aller chercher ailleurs comme par le passé. Elle opère de nombreuses vies au quotidien au sein de plusieurs foyers.

Compte tenu de leur infertilité, plusieurs couples après une longue vie commune, se sont résolus à une séparation du fait de leur marginalisation au sein de la société. Cette conception est plus visible en Afrique. La pratique de procréation par voie d’assistance médicale s’est révélée incontournable, et au Cameroun elle en est à son processus de maturation. Chose qui satisfait bien de familles au regard de la viabilité des naissances observées. Un sourire redonné à une femme qui à 45 ans d’âge contre toutes attentes, est primipare. La fécondation in vitro qui requiert plusieurs étapes, s’offre comme technique d’assistance médicale à la procréation entre autres. A celle-ci s’ajoutent l’insémination artificielle et les dons de gamètes. Les tarifs appliqués à ces différentes voies ne sont pas toujours à la hauteur des moyens de tous les ménages mais ne valent en aucun cas, le prix d’une vie humaine.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de