Le grand projet de 2017 a été dévoilé au public lors de la présentation des vœux au ministre Abba Sadou.

Récemment au palais des Congrès de Yaoundé, c’était un rituel traditionnel d’échanges de vœux entre le personnel du ministère des Marchés publics (Minmap) et Abba Sadou, chef du département. Ce dernier a fixé les orientations qui doivent structurer l’action à mener tout au long de l’année. Pour 2017, Abba Sadou prescrit la consolidation des acquis et l’amélioration des performances. Cela veut dire : aller au-delà de 95% du taux d’exécution des marchés publics en 2017. Le ministre propose surtout d’anticiper sur les actions, de fluidifier la liaison avec les maîtres d’ouvrages afin de disposer à bonne date, des dossiers d’appels d’offres. Le premier test : c’est tenir la date-butoir de contractualisation en avril prochain afin de laisser assez de place à l’exécution. La qualité de la passation reste de rigueur pour mettre hors du circuit les vendeurs d’illusion qui minent le secteur de la commande publique.
La dématérialisation des procédures demeure le grand projet de 2017. Il s’agira, a insisté Abba Sadou, de publier à temps réel, sur la plateforme conçue à cet effet, les dossiers d’appels d’offres, les avis d’appels d’offres, les décisions et les communiqués d’attribution. Le cap ainsi fixé, il a été institué un concours du meilleur agent par structure, afin de récompenser le personnel méritant.
La cérémonie de présentation des vœux servait en même temps de clôture à la conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du Minmap ouverte un jour avant. Entre autres directives, il a été instruit à chaque service déconcentré de faire parvenir à l’administration centrale la liste des entreprises qui abandonnent les chantiers afin qu’on en prenne acte dans l’attribution de nouveaux marchés. De même, il a été recommandé la finalisation et la vulgarisation du guide de la passation et le manuel de procédures de contrôle des marchés.

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de