A travers une fraude massive des cartes Visa prépayées, l’administrateur directeur général vient d’être suspendu de ses fonctions.

Depuis quelques temps, la Bgfi-Bank du Gabon est secouée par une fraude massive des cartes Visa prépayées. On parle d’un montant supérieur à 1,5 milliard de nos pauvres francs disparu dans cette fraude. La nouvelle a été confirmée par un responsable de la banque qui a préféré garder l’anonymat. Bien avant la confirmation de ce montant, la presse gabonaise avait annoncé la somme de 1,9 milliard de Fcfa. Jusqu’à ce jour, le nombre de cartes et de clients fraudés demeurent inconnus. Cependant, le remboursement des clients dont les avoirs ont été fraudés a commencé selon la même source. Un véritable flou artistique qui ne dit pas son nom. Il faut cependant préciser que la mise en cause de plusieurs salariés de la banque, présente dans 11 pays dont le Gabon est l’une des plus importantes filiales a été confirmée dans le magazine Jeune Afrique.
Une enquête est ouverte sur cette affaire au Gabon et à l’international pour déterminer l’origine et l’ampleur de la fraude. Aussi, toutes les cartes Visa prépayées ont été immédiatement bloquées dans l’intérêt des clients. En effet, ces cartes de paiement, vendues pour une durée de deux ans au prix de 10.000 Fcfa, ne sont pas reliées à un compte client et servent le plus souvent aux transferts d’argent. Comme le témoigne un client : « je les utilise pour faire parvenir l’argent à mes filles au Canada. Dès la fin du mois de décembre, elles ont été hors service ».

loading...

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de